Checklist

La FX-3, petite dernière de la gamme Sony Cinema Line

FX-3

Publié le 23/02/21

Rédigé par

La FX-3 reprend les caractéristiques de ses grandes sœurs, la FX-6, FX-9 voire la Venice et de l’appareil hybride Alpha 7S III qui lui apportent une ergonomie aux frontières de la caméra et l’appareil photo. Son but: offrir le maximum de liberté aux créateurs tout en gardant une qualité d’image très “cinéma”.

Sony présente la FX-3, la petite dernière de la gamme © DR

Sony présente la FX-3, la petite dernière de la gamme © DR

Ce nouveau modèle offre une qualité d’image et une simplicité d’utilisation qui ravira les petites productions et les vidéastes solo. La FX3 propose une mise au point AF inégalée, une stabilisation d’image, un boîtier conçu pour filmer à main levée.

Elle possède de nombreuses caractéristiques communes avec la FX-6 et l’Alpha 7S III mais aussi quelques caractéristiques qui lui sont propres.

Elle possède le même capteur CMOS de 10,2 Millions de pixels ( en vidéo ), Full-frame rétroéclairé Exmor R. Ce capteur plein format permettra de jouer sur la profondeur de champ et les effets de bokeh et dispose de 15 stops de dynamique. Il est associé au processeur d’analyse et de traitement de l’image Bionz XR. La FX-3 Reprend la sensibilité de l’Alpha 7S III avec une plage ISO très étendue de 80 à 102400 poussant grimper 409600 ISO permettant de filmer dans la pénombre.

En termes de chimie numérique, la FX-3 dispose du S-Cinetone qui allie respect des carnations, et une grandeur douceur et fidélité de restitution de la peau. La caméra est compatible Gamma S-log3 et travaille dans un espace colorimétrique S-Gamut3 et S-Gamut3.Cine pour préserver la richesse colorimétrique. Le support du 4.2.2 10 bit est sélectionnable dans tous les formats d’enregistrement, préservant la richesse de la palette de couleur et une plus grande souplesse en post-production. La caméra est étonnante car elle autorise l’enregistrement jusqu’à 120 im/s en 4K et 240 im/s en HD. Les images ralenties comme sur la FX-6 sont compatibles avec l’autofocus. L’enregistrement des données se fait sur le double slot de cartes SDXC ou CFexpress.

La FX-3 autorise un grand choix de codecs selon vos projets, si vous optez pour une grande qualité, pour plus d’autonomie sur vos cartes. Il est possible d’atteindre des débits de 600 Mbps All-I en XAVC S-I 4K/HD. Vous pouvez enregistrer des proxys simultanément en 10 bit XAVC HS ( 1920 x 1080 ) ou en 8 bit XAVC S (1280 x 720 ). Si vous souhaitez enregistrer dans la durée le MPEG-H HEVC /H.265 vous permettra à débit égal à doubler la durée de votre enregistrement. La caméra propose 10 Creative Looks via une librairie de préréglages. On notera l’absence de filtre neutre qui aurait rajouté du poids et de l’encombrement.

La caméra étant destiné à des vidéastes qui filment en solo, l’autofocus (Fast Hybrid) prend toute son importance. Celui-ci présent sur les autres modèles de la gamme et hérité de l’Alpha III S est extrêmement efficace et rapide. Il couvre presque 90% de la surface de l’image en vidéo avec 627 points d’analyse. Le tracking de l’œil (Real Time Eye AF) en autofocus est bluffant tout comme sur la FX-6 et l’Alpha 7S III. De plus, d’autres fonctions de mise au point ont été intégrées et peaufinées suite aux demandes des utilisateurs professionnels : Vitesse de transition AF, Sensibilité changement de sujet AF, commandes intuitives et support AF en mise au point manuelle. Ces fonctions intégrées à la FX3 assurent une mise au point stable, adaptable et précise dans toutes les situations, tout en étant faciles à utiliser par un opérateur seul.

La FX-3 est très compacte, elle fait moins de 8 cm de haut, 13 cm de large et pèse 640 g (boitier nu sans batterie). La caméra étant petite, Sony l’équipe d’une poignée ergonomique qui va lui donner une grande stabilité dans toutes les positions et qui évite le recours à une cage. La caméra possède 5 pas de fixation 1/4-20 UNC sur le corps plus 3 autres sur la poignée. Ce qui permet de fixer des accessoires complémentaires ou de fixer la caméra sur un bras, un drone, … La poignée XLR fournie se fixe sur la griffe Multi Interface sans outil spécifique. Les moniteurs et enregistreurs externes, les récepteurs de micros sans fil, le kit de griffe porte-accessoires MI-SHOE et d’autres éléments optionnels peuvent ainsi être fixés en toute sécurité. La poignée, comprend 2 entrées XLR, et la caméra supporte jusqu’à 4 canaux 24 bit. Une entrée mini jack 3.5 est disponible sur la caméra directement.

 

En mode solo

Cette caméra destinée aux vidéastes qui travaillent de manière autonome dispose de nombreuses fonctions accessibles via la main droite ou le pouces comme le contrôle de zoom, de diaph, d’iso, …

Il est possible d’assigner des fonctions à des boutons comme le diaphragme, le shutter, les ISO. La caméra dispose d’un tally (témoin d’enregistrement) qui peut être en face avant, sur le dessus ou en face arrière. Le mode d’exposition flexible permet à la caméra de bénéficier d’une sélection Auto/Manuel similaire à celle des autres caméras de la série FX, afin de régler ouverture (diaphragme), vitesse d’obturation et sensibilité ISO, qui peuvent être réglées indépendamment. Une pression brève sur le bouton personnalisable adéquat bascule du verrouillage de la molette au réglage manuel, et une pression longue active ou désactive le réglage automatique.

Pour le moment il n’y a pas de d’accessoires « viseur », il faut se contenter de l’écran LCD de 3ème génération de 1,44 millions de pixels.

La caméra possède une connectivité riche, notamment en WiFi 2,4 et 5 GHz, en Ethernet 1000Base-T via un port USB, un port USB-C jusqu’à 5 Gb/s, un pilotage à distance via l’application IEDesktop / IE Mobile, le transfert de données en FTP.

Le risque pour ce genre d’appareil compact est la surchauffe, Sony annonce l’enregistrement 4K en 60 p en continu grâce à un ventilateur intégré qui est réglage. La dissipation de la chaleur se fait également via la conception même de l’appareil. Le boitier est conçu pour résister à l’humidité et à la poussière.

La FX3 dispose d’une stabilisation d’image optique sur cinq axes, extrêmement efficace en prise de vue à main levée. Un mécanisme de stabilisation et des capteurs gyroscopiques particulièrement précis permettent aussi de proposer un Mode dédié à l’enregistrement vidéo, dans tous les formats, y compris en 4K, permettant d’atteindre un niveau de stabilisation très abouti. La stabilisation d’image intégrée au boîtier est efficace avec un large choix d’objectifs, y compris les optiques en monture E dépourvues de leur propre stabilisateur. De plus, la FX3 enregistre les métadonnées de la stabilisation, permettant de réaliser des ajustements plus pratiques en postproduction à l’aide des logiciels dédiés Sony comme Catalyst Browse/Prepare.

 

La nouvelle caméra plein format de la gamme « Cinema line », la FX3 sera disponible au prix de vente conseillé de 4 700€ TTC à partir du mois de mars 2021, chez les revendeurs habituels agréés par Sony.