Ecrans

Arte vous emmène à Clermont avec sa sélection de courts métrages !

FESTIVAL DE CLERMONT-FERRAND

Publié le 03/02/22

Rédigé par

A l’occasion du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand qui révèlera son palmarès le 6 février, Arte propose dès maintenant une collection de 9 courts et moyens métrages sélectionnés cette année.

Disponibles depuis le 29 janvier sur www.arte.tv, Arte met à l’honneur les petits et moyens formats à l’occasion du Festival de Clermont-Ferrand.

Voici la liste des programmes à retrouver :

  • Little Berlin
    Court métrage de Karen McMullen
    Narration : Christoph Waltz – Also Production / Dunk Films
    (France, 2021, 13mn)
    Quand le rideau de fer divise en deux un village allemand, le taureau Peter est séparé de ses trente-six vaches.

 

  • Bestia
    Court métrage d’animation de Hugo Covarrubias
    (Chili, 2021, 16mn) – Maleza Studio / Trébol 3
    1975, Ingrid travaille pour l’agence chilienne de renseignements. Sa relation avec son chien, son corps, ses peurs et ses frustrations révèle la fracture brutale de son esprit et du pays tout entier. 

 

  • Warsha
    Court métrage de Dania Bdeir
    (France/Liban, 2021, 15mn) – GoGoGo Films / Inter Spinas Films
    Avec :  Mohamad Al Khan, Kamal Saleh, Hassan Aqqoul
    Mohammad, un réfugié syrien travaillant comme grutier sur un chantier de Beyrouth, ne se sent libre qu’à l’abri des regards, à une centaire de mètres au-dessus du sol.

 

  • A coeur perdu
    Court métrage d’animation de Sarah Saidan
    (France, 2021, 14mn) – Caïmans Productions
    Un soir, Omid, un immigré iranien installé en France avec sa famille, est poignardé en pleine poitrine. A l’hôpital, les médecins sont formels : Omid n’a pas de coeur. Serait-il resté en Iran ? 

 

  • Le roi David
    Moyen métrage de Lila Pinell
    (France, 2021, 41mn) – Ecce Films
    Avec :  Eva Huault, Jacky Abdillah, Sarah Djourov, Anaïs Hamache, Charlène Aline
    Vingt-quatre heures dans la vie mouvementée de Shana, une jeune femme en galère.

 

  • Swallow the Universe (Engloutir l’univers)
    Court métrage d’animation de Nieto
    (France, 2021, 12mn) – Autour de Minuit
    L’épopée d’un jeune enfant rescapé d’un accident de voiture, perdu dans les jungles profondes de Mandchourie, qui perturbe avec sa beauté la vie des animaux sauvages.

 

  • Partir un jour
    court métrage de Amélie Bonnin
    (France, 2021, 25mn) – Topshot Films
    avec :  Juliette Armanet, Bastien Bouillon
    Julien, écrivain parisien d’une trentaine d’années, revient dans son pays natal où il sera confronté à ses souvenirs. 

 

  • Grand Paris Express
    Moyen métrage de Martin Jauvat
    (France, 2021, 31mn) – Ecce Films
    Avec Mahamadou Sangaré, Martin Jauvat, William Lebghil
    Sur un chantier du Grand Paris, Leslie et son copain Renard découvrent un mystérieux artefact. Entre humour et mélancolie, l’épopée de deux pieds nickelés dans une banlieue à rebours des clichés. 

 

  • La vie sexuelle de Mamie
    Court métrage d’animation de Urska Djukic et Emilie Pigeard
    (Slovénie/France, 2021, 14mn) – Ikki Films / Studio VIRC
    Un voyage dans la jeunesse et les souvenirs intimes d’une grand-mère illustre le statut des femmes slovènes pendant la première partie du XXème siècle.